Retour

A travers Podhale à la recherche d’un oscypek

A travers Podhale à la recherche d’un oscypek

Les montagnards de Podhale depuis des siècles faisaient paître leurs moutons dans les pâtures situées haut dans les montagnes, soit aux estives. Aujourd’hui, l’un des symboles de Podhale et en même un régal régional est oscypek, c’est-à-dire un fromage fumé et dur de brebis. Le Sentier Oscypkowy spécial mène par Podhale. Il permet de visiter les petits refuges de montagne dans lesquels sont préparés non seulement les oscypki mais aussi la piquante Bryndza et d’autres spécialités produites à partir du lait de brebis. Aux environs de Zakopane, il est opportun d’aller se promener dans les vallées pittoresques de Tatras : Kościeliska et Chochołowska. Dans chacune d’elles on retrouvera des chalets de bergers dans lesquels sont produits les oscypki et pendant la promenade on pourra admirer les paysages des Tatras calcaires de l’Ouest. Les oscypki sont aussi produits à Gorce. Ce chaînon montagnard, dont la partie centrale est protégée par le Parc National Gorczański, est rarement visité par les touristes. Cependant, la belle et vaste Longue Estive [Hala Długa] sous le sommet de Turbacz (1310m d’altitude) est l’un de ces endroits où se trouve un chalet de bergers où l’on produit les oscypki. On peut y grimper de Kowaniec (quartier de la ville de Nowy Targ) ou du village Łopuszna par un sentier moins fréquenté. Avant, il est opportun de voir à Łopuszna une église en bois de la deuxième moitié du XVe s. ainsi que le manoir des Tetmajer de la fin du XVIIIe s., où se trouve un Musée de la Culture Noble intéressant.

Lire Lire