Retour

Oświęcim et ses environs

Oświęcim et ses environs

L’ancien bourg au bord de Soła, Oświęcim, aujourd’hui c’est une grande ville, connue en particulier à cause du camp de concentration et d’extermination nazi qui s’y trouvait dans les années de la 2e Guerre Mondiale. Aujourd’hui, ce camp, en tant que témoignage et lieu de mémoire, est inscrit sur la liste de l’UNESCO: “Auschwitz-Birkenau. Camp de concentration et d’extermination allemand nazi (1940-1945)”. À vrai dire ce sont deux camps : plus ancien et plus petit le camp de concentration à Oświęcim (Auschwitz) et un grand camp d’extermination tout proche à Brzezinka (Birkenau). Les criminels nazis y ont exterminé environ 1,5 millions de personnes, principalement les Juifs. Au centre d’Oświęcim il est opportun de visiter le château ainsi que la synagogue rénovée. Il y a également deux églises gothiques et la Place du Marché restaurée. Les environs de la ville, surtout la vallée de Vistule en direction de la ville de Zator, ce sont des terrains connus depuis des siècles, où aux étangs artificiels de poissons on élevait les carpes. C’est pourquoi ces environs sont nommés la Vallée de la Carpe. On peut y observer des oiseaux aquatiques (d’eau et de marais) et pêcher. Sur la route de Cracovie à Oświęcim, il vaut bien de s’arrêter dans la localité de Wygiełzów. Il y a un grand écomusée avec de nombreuses maisons en bois, une église et une gentilhommière en mélèze. Plus haut, sur une colline boisée, s’élèvent les ruines du château Lipowiec.
35 km à peine de Cracovie, parmi les collines des Beskides et les vallées vertes, à Kalwaria Zebrzydowska se trouve un superbe complexe de l’église et du couvent des Bernardins.  C’est le centre de l’une des plus importantes destinations de pèlerinage en Pologne. Au début du XVIIe siècle y ont été construites de nombreuses petites églises et chapelles, formant les sentiers de calvaire, en mémoire de la passion du Jésus-Christ. Le paysage magnifique ainsi que les bâtiments originaux ont fait que cet ensemble de calvaire, le plus ancien en Pologne, a été inscrit sur la liste de l’UNESCO. Un évènement extraordinaire à Kalwaria ce sont les mystères de la Passion du Jésus-Christ, joués tous les ans le Vendredi Saint. On peut visiter également les environs Lanckorona. Elle a gardé le charme de petites villes galiciennes grâce à sa place du marché pavée, en pente et entourée de maisons de plain-pied généralement en bois. De Kalwaria Zebrzydowska, où Karol Wojtyła (aussi comme Jean Paul II) venait volontiers pour prier, il est opportun de se rendre à Wadowice, éloignée de 15 km à l’ouest, soit la ville natale du pape provenant de Pologne. La tour de place principale y est dominée par la tour de la basilique de la Présentation de la Vierge, de l’église du baroque tardif de la fin du XVIIIe siècle, où Karol Wojtyła  a été baptisé. Juste à côté, dans un petit immeuble où est née le futur pape, se trouve le musée lui consacré. Après la visite, on peut se reposer dans une pâtisserie en mangeant un feuilleté papal à la crème pâtissière (kremówka papieska). De Wadowice, il est opportun de faire une randonnée pédestre dans le Beskid Mały, au sommet de Leskowiec et sur Groń Jean Paul II proche.

Lire Lire